Gibier


Le forfait porte essentiellement sur la chasse à la bécasse d’Amérique (scolopax minor). Toutefois, chemin faisant, vous pourrez rencontrer la perdrix du Canada ou le lièvre à raquettes. Les guides vous proposeront, en fonction de la migration, des 1/2 journées de chasse à la bernache du Canada, ou des chasses au canard à la passée.


À la fin du séjour, une bourriche est proposée à celui qui le désire et le gibier est réparti équitablement entre chacun.


Pour la taxidermie, il est conseiller de se munir de bas de soie qui protègent efficacement les oiseaux. Prévoyez un sac isotherme et des plaques euthatiques pour le transport aérien. La chasse à la bécasse se pratique dans l’esprit de l’éthique des bécassiers français. Chaque chasseur reçoit, au début de son séjour, un règlement expliquant les consignes de sécurité, de tir, et le respect des auxiliaires de chasse et de ses partenaires. Un quota de quatre bécasses par jour et de 12 bécasses par semaine est appliqué à la pourvoirie.



Armes-munitions-chien


Pour effectuer le voyage, votre arme doit être transportée dans une malette rigide et fermée par une serrure ou un cadenas. L’arme doit être démontée ou munie d’une sécurité sur la détente. Elle doit être obligatoirement déclarée à la compagnie aérienne, et le formulaire de déclaration d’arme doit être rempli et présenté au service des douanes du Canada dès votre arrivée.


Tous les calibres 10 ou plus petits sont autorisés au Canada. Un chasseur peut transporter jusqu’à cinq kilos de munitions. Les cartouches doivent elles aussi être déclarées à la compagnie aérienne avant l’embarquement. Elles doivent être emballées dans les étuis d’origine et empaquetées dans une boîte de protection en plastique ou ABS. La boîte contenant les cartouches doit être fermée par une serrure et cette boîte doit impérativement voyager en soute. Il est conseillé de prévoir des cartouches à bourre grasse ou dispersantes pour les fusils choqués. Vous pourrez trouver sur place des munitions de calibres 12 et 20 type Winchester 28/32 gr à bourre à jupe. Le plomb de 8 à 10 est conseillé pour la bécasse. Pour le canard ou l’oie, seules les munitions en acier sont autorisées au tir (disponibles au camp).


Chien


Si votre chien vous accompagne, vous devez détenir un certificat international de bonne santé établi par un vétérinaire huit jours avant votre départ. Il est conseillé d’administrer un sédatif léger au chien pour le voyage. À la pourvoirie, un chenil est à sa disposition (les animaux sont interdits dans les chalets). La nourriture sur place est comprise dans le forfait. Il est conseillé d’avoir un chien entraîné car la chasse dure six jours consécutifs.


Caisse de transport du chien


Le transport de votre chien se fera obligatoirement dans une caisse de transport et en soute. Vous devez obligatoirement détenir son titre de transport aller-retour et voyager dans le même appareil. La caisse de transport, vendue par les compagnies aériennes, est adaptée à la taille de votre animal qui doit pouvoir se mouvoir et se retourner facilement dans sa cage.


Permis de chasse et équipements


Le permis de chasse est inclus dans le forfait et vous sera remis le premier jour de chasse lors du briefing. Le permis de chasse français n’est pas requis, mais vous devez posséder obligatoirement une assurance extension responsabilité pour la pratique de la chasse. Vous devez avoir sur vous tous les jours une pièce d’identité et la déclaration d’arme à feu délivrée par la douane canadienne.


Vêtements


Il est conseillé d’apporter avec vous une panoplie complète, car les écarts de température varient parfois beaucoup en cette saison d’été indien. Prévoir au moins deux tenues de rechange en cas de pluie qui peut être forte en cette saison. Exemple: 4 paires de chaussettes de laine. 2 pulls chauds, 3 chemises, 1 veste de chasse, 1 gilet porte-cartouches réversible en fluo orange, gants chauds, 2 à 3 pantalons, chapeau ou casquette, 1 à 2 paires de bottes ou chaussures de marches étanches avec guêtre, un équipement 2 pièces étanches et anti-pluie, un sac à dos, une lampe de poche, un couteau suisse, un étui de transport d’armes à feu (malette rigide), des vêtements de ville.


Formalités


Passeport valide obligatoire pour les ressortissants français et valable six mois après votre date de retour. Obligation de déclarer les transports spéciaux (exemples: armes, munitions, chien, alcool, cigarettes…)


Informations pratiques


Décalage horaire: quand il est midi au Québec, il est 18h en France


Électricité:


110 Volts. Prévoir un adaptateur pour les appareils électriques de 110/220 Volts (peut -etre acheter dans les aéroports) ou un transformateur de courant.


Monnaie:


Dollar canadien. Au Domaine, les règlements se font princpalement en espèces.


Pourboires


À la différence de la France, les pourboires font partie intégrante des salaires et sont déclarés au Canada. C’est un moyen de valoriser le travail de votre guide et du personnel de la pourvoirie. Dans les bars et les restaurants (hors pourvoirie), le pourboire équivaut à 10 ou 15% du prix annoncé, et cela, en fonction de l’accueil, de la prestation et à votre convenance personnelle. Un exemple: il est conseillé de donner pour un guide et pour le personnel de la pourvoirie 50$ canadien minimum par chasseur et par semaine.


Votre arrivée au Canada


Vous serez attendus à la sortie bagages par un accompagnateur présentant le panneau de la pourvoirie. Les formalités liées aux transports spéciaux sont souvent longues. Prenez votre mal en patience et gardez le sourire afin que ce passage obligé se fasse dans les meilleures conditions.


Agrémenter votre séjour


Alcool et nourriture: les boissons alcoolisées sont autorisées uniquement dans les chalets. Les lois canadiennes sont très strictes en ce domaine. L’alcool est interdite dans le pavillon principal. En fin de séjour, un repas de gibier est généralement servi avec l’accord et la participation du groupe.


Shopping et visites:


Il est possible de le prévoir à l’avance avec les propriétaires. Il ne faut pas oublier que cette activité diminuera votre temps de chasse.


Vos hôtes


Suzanne, responsable de l’intendance, et Robert, responsable de la gestion de la pratique de la chasse, sont les propriétaires du domaine et sauront vous accueillir chaleureusement.


Repas


Les petits déjeuners, déjeuners etr dîners sont servis à la salle à manger du pavillon principal. À la fin du séjour, n’hésitez pas à participer à la préparation du repas de gibier chassé pendant la semaine: moment convivial garanti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *